Noah E. Gray [UC]

Aller en bas

Noah E. Gray [UC]

Message par Noah E. Gray le Dim 10 Aoû - 0:18

I) Informations générales

Nom : Gray
Prénom : Noah Elliott
Age : 20 ans
Date de naissance : 18 août 1980
Signe astrologique : Lion

Groupe Sanguin : AB-
Droitier ou Gaucher : Gaucher

Poste du moment : Noah est le reporter en vogue en ce moment. Ses photos chocs et ses articles officiels ou officieux partent comme des petits pains.


II) Le physique

Cheveux : Il ne fait aucun doute que la première chose que l’on remarque en posant les yeux sur Noah, c’est son épaisse chevelure d’un blond doré qui a tendance à briller plus que nécessaire lorsqu’il s’expose à trop de lumière, le rendant aussi discret qu’un lampadaire en pleine nuit. Les dits cheveux sont mi-longs et dégradés, ainsi certaines mèches folles et plus courtes que d’autres viennent caresser le visage du jeune homme ou se glisser devant ses yeux pour lui donner ce petit air nonchalant qui a déjà fait ses preuves auprès des dames. Malgré le fait que les cheveux de Noah soient sans conteste d’une lisseur impeccable, il n’en reste pas moins indomptables, et peu importe le temps que la jeune Gray passe devant son miroir un peigne à la main, il n’arrive jamais qu’à se donné un air encore plus décoiffé que celui qu’il avait en sortant du lit, résultat, il a abandonné le fait de dompter cette tignasse et ne fait qu’y passer de temps en temps sa main lorsque de trop grosses bourrasques menacent de le faire plus ressembler à un paillasson qu’à un être humain.

Yeux : Le moins que l’on puisse dire c’est que Noah a un regard on ne peut plus expressif, et avec lui l’expression "lire en quelqu’un comme dans un livre ouvert" prend tout son sens. Il possède en effet de grands yeux d’un marron prononcé, virant à l’ambre lorsque le soleil s’y reflète ou à un marron presque noir lorsque le damoiseau perd le contrôle de lui même. Hormis la description uniquement physiologique de ses yeux, il faut préciser que le regard du jeune homme n’est que rarement inexpressif, souvent illuminé de cette petite lueur gaie ou amusée, il use et abuse de son regard de braise surtout lorsqu’il s’agit pour lui de collecter des informations. Ses deux orbes marrons sont d’ailleurs surplombées par des cils plus longs que la moyenne qui agrandissent son regard et lui donne toute cette ampleur en apportant un petit côté androgyne à son faciès. De plus, le jeune homme n’hésite pas à faire savoir d’un regard ce qu’il pense, il n’est donc pas rare de le voir froncer férocement les sourcils ou rouler lentement des yeux lorsqu’un situation le met hors de lui ou l’ennuie.

Visage : Noah possède un visage assez fin ; qui durant sa jeunesse accentuait encore plus l’impression d’androgynéité qui se ressent encore parfois aujourd’hui. D’une façon plus approfondie on peut dire que le jeune homme a un visage anguleux, un menton pointu, des pommettes dures et saillantes, un front plat, un long nez fin et aquilin et une bouche aux lèvres charnues qui s’étirent souvent en un sourire taquin, dévoilant deux rangées de dents on ne peut plus banales et venant faire naître au creux de sa joue droite une petite fossette qui (dixit sa première petite amie) le rend totalement « cute ».

Morphologie : Un teint halé, dont la monotonie n’est rompu que de temps à autre par quelques grains de beauté épars répandus sur l’intégralité de son corps d’homme. Il faut dire que le jeune homme ne prend pas particulièrement soin de lui même, son travail l’absorbant complètement. De ce fait il mange assez mal et ne s’accorde que peu de temps pour faire du sport… Résultat il est assez maigre, il n’est pas anorexique loin de là, mais ne ressemble en rien à tous ces hommes bodybuildés aux muscles saillants et aux tablettes de chocolat qui pourraient faire fondre de plaisir la vache Milka. Non lui est plutôt le genre d’homme dont on peut voir les côtes se dessiner en examinant son buste bien qu’il garde la trace ancienne des quelques abdos qu’il avait bien pu avoir dans sa jeunesse, les os de ses hanches sont bien saillants, ses longs bras fins et ses grandes jambes sont les seules parties de son corps à être régulièrement entretenues et donc à laisser deviner une musculature impressionnante. Et pour cause, à force de lever et transporter son appareil photo ou de courir dans tous les sens Noah a fini par développer quelques unes des parties de son corps. Vous aurez donc compris, que malgré sont mètre 81, le jeune homme ne fait pas très peur au premier abord, et peut même paraître pour certains yeux non avisés comme une personne frêle, ce qui n’est pas totalement vrai (xD). Noah reste en effet un homme et il peut faire preuve d’une grande force et d’une rare violence lorsque la situation l’y pousse.

Autres : Le jeune Gray possède une longue cicatrice qui lui barre le dos de l’épaule droite à la hanche gauche.

Style vestimentaire : Bon parce qu’il faut passer par là, on peut bien vous avouez que le jeune Gray est un grand adepte de la mode moldue, qui lui sied beaucoup mieux et qu’il trouve largement plus confortable que les longue capes de sorciers sur lesquelles il a toujours tendance à marcher et qui finissent indubitablement par l’amener à rencontrer le sol.
Voyons donc le style vestimentaire du jeune homme de A à Z. Nous allons donc commencer par le B.A.-BA si vous le voulez bien.
Comme sous-vêtements, Noah ne revêt quasiment que des boxers en lycra, de préférence noirs, eh oui mesdemoiselles vous ne rêvez pas. Exit le caleçon Mickey, bonjour la nouveauté, le sex-appeal en barre qui va faire exploser la vente de bavoir.
Bref passons. Par dessus cet admirable sous-vêtement, le jeune photographe quand il n'est pas en tenue chez lui à se trimbaler torse nu uniquement vêtu d’un jogging large, porte un jean, le plus souvent lâche, tombant sur ses baskets, ce qui entraîne souvent le port d'une ceinture. En ce qui concerne la couverture de son torse, il oscille entre deux voies : celle de la chemise cintrée, légèrement entrouverte ou celle du tee-shirt quelque peu moulant mais sans trop pour ne pas gâcher la surprise. Dernièrement, il arbore un bracelet de force à son poignet droit et une bague en argent au pouce de la main droite.
Bien sur lorsqu’il le faut, le blond revêt robes et capes, Sa préférence va pour les vêtements sobres, marrons, noirs ou argentés.


Signe(s) particulier(s) : Il possède un tatouage sur le côté gauche de son cou : un signe chinois qui signifie « Liberté ».


III) Le mental

Qualités : Le jeune homme a un caractère aux multiples facettes, et bien souvent ceux qui pensent l’avoir rapidement cerné finissent par ne plus savoir ou donner de la tête tant le jeune homme peut être changeant. Mais je crois qu’on peut dire sans peine que c’est un personnage sympathique, qui vous met immédiatement en confiance et à qui on donnerait sans aucun doute le bon Dieu sans confession (pratique n’est ce pas au vue de sa profession) ; Drôle et blagueur, il arbore presque sans arrêt ce sourire franc et chaleureux qui donne aux autres l’envie d’aller vers lui, il est d’un tempérament malicieux et rieur. Intelligent et perspicace, il a un don inné pour sentir lorsque quelqu’un lui ment ou essaye de lui dissimuler quelque chose. Plutôt observateur, il a un mémoire que lui envieraient nombreux éléphants s’ils le pouvaient. Il est avide de tout apprendre et sa curiosité semble ne pas avoir de limite. Il peut ainsi rester une heure durant accroupi sur la plage fasciné par le mouvement de la mer ou par un galet posé par là. Fidèle en amitié comme en amour, c’est une personne sur qui l’on peut compter en cas de pépin et qui n’hésitera pas à mouiller sa chemise pour ceux qui comptent pour lui. D’un naturel doux et calme il essaye toujours de d’être objectif et optimiste.
Enfin je crois qu’on peut terminer en précisant que Noah est un excellent joueur de piano.


Défauts : Il serait très difficile de faire une liste non exhaustive des défauts du jeune homme. Comme tout être humain il en possède une pléiade et il serait impossible de tous les citer et de n’en omettre aucun. Néanmoins certains ressortent ma foi plus que d’autres il faut l’avouer. Ainsi le jeune homme est il d’une nature impétueuse et provocatrice, il déteste en effet se faire marcher sur les pieds ou admettre qu’il a tord, c’est son petit côté d’homme fier qui prend alors le dessus.
Malgré sa nature calme, Noah est un être imprévisible, on ne sait jamais comment il va réagir, il peut rire ou bien devenir colérique et parfois même violent selon son humeur du moment. Il peut ainsi selon son ressenti devenir froid, hautain et arrogant, et même devenir blessant dans ses paroles alors qu’il n’y a aucune raison valable à ce genre de comportement.
Il arrive souvent que sa curiosité excessive, sa trop grande franchise ou son cynisme l’amènent dans des situations dangereuses. Noah est aussi têtu comme une mule, obstiné, mauvais joueur, jaloux et possessif, il peut se montrer très susceptible et rancunier parfois, et il lui arrive d’être un incorrigible vantard et surtout c’est un grand dragueur.
Enfin on peut aussi préciser que le blond ne tient pas très bien l’alcool (bien qu’il ait l’alcool joyeux) et que c’est un piètre cuisinier.




Evolution du caractère : Noah a, depuis son enfance, toujours eu un caractère doux. C’est une personne avec qui il est facile de vivre, de rire et de s’amuser. Mais depuis la mort de sa sœur il a changé. Et ce sourire, ce comportement qui a toujours été le sien n’est maintenant plus qu’une façade, un masque derrière lequel il cache le fait qu’il est en fait un homme brisé et blasé qui se dégoûte lui même. La vie lui a tout de même appris à avoir un plus grand contrôle de lui-même.

Trait(s) particulier(s) : Il détecte immédiatement lorsque l’on essaye de lui mentir. Peut importe le talent de son interlocuteur pour la dissimulation, il réussit toujours à trouver la faille.

Ce qu’il aime : Noah est quelqu’un de simple qui aime par-dessus tout les petits bonheurs simples de la vie. Lorsque Noah n’est pas plongé dans son travail, il aime bien aller se promener dans un parc, surtout lors des froides fins d’après midi d’hiver lorsque le vent froid fouette son visage et ensuite rentrer chez lui pour prendre un bon bain chaud. Il aime rencontrer de jolies demoiselles et leur faire la cour pour les retrouver le lendemain matin dans sa couchette. Le blond aime par-dessus tout pouvoir faire la grasse matinée le dimanche matin, lire un bon livre ou traîner avec ses amis. Il aime l’odeur de la mer en été ou la sensation su soleil sur sa peau. Il apprécie la bonne nourriture ou l’odeur de la forêt et des fleurs des champs… Il aime s’endormir la nuit bercé par le son de la pluie sur ses carreaux, Noah aime encore tant et tant de choses qu’il serait inutile d’essayer de continuer.

Ce qu’il n’aime pas : Tout comme les choses qu’il aime, les choses que le jeune homme déprécient se comptent par centaine. Néanmoins on peut vous en fournir quelques exemples. Noah n’aime pas l’injustice, il n’aime pas que l’on s’en prenne à plus faible que soit, ou que l’on soit vulgaire avec les filles. Il n’aime pas qu’on lui donne des ordres, qu’on le provoque on qu’on insinue qu’il ait tord ou que le chemin qu’il emprunte délibérément n’est pas le bon. Il n’aime pas qu’on le réprimande sur sa conduite, qu’on l’insulte lui ou ceux qui lui sont proches. Il déteste se sentir impuissant ou effrayé. Il n’aime pas les gens qui parlent pour ne rien dire et les bavards intarissables. Il n’aime pas les menteurs et ceux qui en font trop. Enfin déteste cuisiner..


Hobbies : Noah aime lire tranquillement un bon livre au coin du feu. Il aime se retrouver seul à seul avec son piano et laisser courir ses doigts agiles sur le clavier noir et blanc qu’il apprécie tant, tout en savourant la musique qu’il produit. Enfin, dormir reste son passe temps favori (^^)

Tic(s) : Le jeune homme passe souvent une main dans ses cheveux en riant nerveusement lorsqu’il est gêné. Sinon il a tendance à pencher la tête sur le côté droit lorsqu’on lui parle et qu’il ne comprend pas (peut être pour faciliter le contact entre ses neurones qui sait ?)

Phobie(s) : Ce n’est pas vraiment une phobie, mais le jeune homme n’est pas rassuré lorsqu’il s’agit d’aller se baigner dans des endroits ou il n’a pas pied. Rien que la vue des vagues dans la mer lui donne froid dans le dos.


IV) La famille

Les tuteurs : Son père Edward J. Gray et sa mère Elizabeth L. Gray. (Aujourd’hui décédés)
Le(s) (demi)frère(s) et (demi)sœur(s) : Sa sœur jumelle Gabrielle E. Gray (aujourd’hui décédée) avec qui il entretenait une relation fusionnelle.
Maris/femme/enfants : Aucun le jeune homme est libre comme l’air et compte bien le rester.
Autres : Son grand père Ernest Gray (aujourd’hui devenu fou et résidant à Ste Mangouste) qui l’a souvent recueilli lorsqu’il en avait besoin.

Quelle relation entretient-t-il avec sa famille ? Il n’a pratiquement plus de contact avec sa famille. Et pour cause tous sont morts. Sauf son grand père à qui il va rendre des visites régulières à l’hôpital.

V) L’histoire

Lieu de naissance : Angleterre.

Habitation : Noah vit dans un petit appartement 3 pièces situé dans le centre ville de Londres à deux pas de la gazette du sorcier. C’est une habitation simple, plutôt désordonnée (bah c’est un homme hein), aux couleurs chaleureuses et décorée sans excès.

Histoire de sa naissance jusqu’à ce jour : (voir dernier post)

Parcours professionnel : Après être sorti de Poudlard, la situation était déjà telle qu’on la connaît aujourd’hui. De ce fait le jeune homme à commencer par écrire des articles à la sauvette avant d’être demander à la Gazette du sorcier ou il travaille à l'heure actuelle.
(Seulement si la directrice de l’imprimerie clandestine le veut bien) : Il participe aussi officieusement aux divers articles dépréciatifs publiés par l’imprimerie résistante en signant ses articles sous un patronyme différent de celui qu’il utilise quotidiennement.


Education reçue : La famille de Noah lui a inculqué des préceptes de bonnes conduite, le respect de ses aînés, la politesse, la tenue et le maintien aristocratique du à son rang. Il a appris à lire et à s’exprimer correctement en plusieurs langues. Il a appris l’art de la chasse et du piano. Le maniement de sa baguette et d’armes moldues (il a notamment été instruit sur la façon de se battre en duel de façon moldue ou sorcière).
Le reste de son instruction magique s’est faite à Poudlard et en écho au sein même de sa famille ou on lui inculqua lorsqu’il fut en âge les principes de base de la magie noire.


Buts et ambitions : Noah aimerait devenir rédacteur en chef de la Gazette du sorcier et réussir à rétablir une presse libre.


Dernière édition par Noah E. Gray le Jeu 14 Aoû - 1:14, édité 7 fois
avatar
Noah E. Gray

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 26
Alignement : On me dit mangemort, mais il ne faut pas se fier aux apparences.
Métier : Journaliste et photographe à mes heures
Age : 20 printemps
Date d'inscription : 09/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumzarbi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noah E. Gray [UC]

Message par Noah E. Gray le Dim 10 Aoû - 0:18

VI) Autres caractéristiques

Alignement prit : Noah est connu officiellement pour fournir des informations au côté obscur de la force. Son travail et ce qu’il peut en tirer, il en fait donc profiter aux mangemorts et surtout au Lord Noir de qui il a su s'attirer la confiance, ce qui lui permet de pouvoir publier ses articles en subissant une censure moindre voir inexistante. Néanmoins il arrive ma foi assez souvent que le jeune homme oublie certains dossiers sur un banc dans le parc juste à côté d’un membre de l’ordre du phoenix, dossiers qui contiennent, ô malheur des informations sur Vous-savez-qui et ses plans. Mais chuuuuuut c’est un secret. (mangemort officiel, résistant ou membre de l'ordre officieux si possible Wink )

Idéologie : Noah ne croit plus en grand-chose. Il ne croit qu’en la possibilité d’un monde meilleur si tout le monde le désire et se donne les moyens d’y arriver. "Dieu" et le "Bien" ou le "Mal" n’ont plus aucune signification réelle à ses yeux, après tout chaque chose dépend de la vision qu’on en a et ne pas respecter cela c’est ne pas respecter la liberté d’opinion des gens et ça Noah s’y refuse.

Animal de compagnie : Noah a, comme tout bon sorcier qui se respecte, un hibou grand duc du nom de Pilepoil (bah il l’a eu alors qu’il n’avait que 7 ans hein) et un chat noir borgne qu’il a récupéré dans la rue du nom de Shin qui a tendance à se prendre pour un chien.

Baguette magique : Bois d’acacia, moustache de dragon, 28 cm

Inventaire : Noah possède une bague de pouce en argent, c’est une chevalière sur laquelle est gravée le blason de sa famille superposé avec ses initiales. C’est un bijou d’une beauté rare et d’une grande valeur aussi bien matérielle que sentimentale. Il a une chaîne en argent autour de son cou de laquelle pend un pendentif d’ambre qui appartenait à sa sœur. Il a un six coups caché dans son tiroir et un ensemble bonnet écharpe de laine marron confectionné par sa sœur et qu’il met tous les hivers. Enfin il a une pensine qu’il tient de son grand père.


Dernière édition par Noah E. Gray le Jeu 14 Aoû - 1:10, édité 3 fois
avatar
Noah E. Gray

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 26
Alignement : On me dit mangemort, mais il ne faut pas se fier aux apparences.
Métier : Journaliste et photographe à mes heures
Age : 20 printemps
Date d'inscription : 09/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumzarbi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noah E. Gray [UC]

Message par Ethelredhea Hétairnail le Dim 10 Aoû - 16:36

Alors là ! là ! Il est rare que j'intervienne sur une présentation en cours, sauf dans deux cas précis : le premier, quand j'ai affaire à du f***age de g***** évident, et là, je suis méchante. Le deuxième, quand je suis impressionnée, ce qui n'arrive, je dois l'avouer, que rarement.

Mais là ! Je dois m'incliner bien bas devant ta fiche, je suis littéralement soufflée ! J'adore ton style, la précision de tes descriptions et j'attends avec impatience ton histoire (bizarrement, j'ai le sentiment que je ne vais pas être déçue !). En tant que ch***** de service au rayon présentations (je ne crois pas que les filles me démentiront), je tenais absolument à te féliciter et à te faire part de mon admiration.
D'ores et déjà, bienvenue parmi nous !

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 29
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noah E. Gray [UC]

Message par Noah E. Gray le Lun 11 Aoû - 0:25

Embarassed Rofl, merci, ça me fait drôlement plaisir d'être ainsi complimentée (surtout que c'est assez rare xD).
Je te remercie pour cet accueuil, ma foi, fort chaleureux, et je vais essayer de mettre au point mon histoire le plus rapidement possible (mais avec ce que tu m'as dis, la pression monte d'un cran et je tremble rien qu'à l'idée de pondre un navet >w<... Surtout que comme je le disais à ma cousine (qui m'a invité à rejoindre ce forum ^^), la rédaction de l'histoire est toujours ce qui me pose le plus de problème. J'ai toujours peur de faire quelque chose de trop banal, ou de pas assez bien formulé qui finira indubitablement par ennuyer le lecteur... (soupir) la vie est dure)

Néanmoins je vais essayer d'être à la hauteur de vos éspérances Miss Hétairnail (ouais on repasse au vouvoiement c'plus classe xD). En éspérant que l'inspiration guidera mes pas d'une façon qui vous siera. (ça s'écrit comme ça Suspect ?)

Encore merci pour ces compliments et pour l'accueuil, en éspérant être rapidement validée et pouvoir ainsi me confronter (ou travailler si vous acceptez ma demande d'adhésion à l'imprimerie illégale) avec vous lors d'un petit topic. ^^

_________________
LA PENSEE SANS LES ACTES EST STERILE.
(E.Camusas)
TU PEUX TOUT ACCOMPLIR DANS LA VIE
SI TU A LE COURAGE DE LE REVER.
L'INTELLIGENCE D'EN FAIRE UN PROJET REALISTE,
ET LA VOLONTE DE VOIR CE PROJET MENE A BIEN.
(Sydney A. Friedma)
avatar
Noah E. Gray

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 26
Alignement : On me dit mangemort, mais il ne faut pas se fier aux apparences.
Métier : Journaliste et photographe à mes heures
Age : 20 printemps
Date d'inscription : 09/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumzarbi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noah E. Gray [UC]

Message par Anna Valerious le Lun 11 Aoû - 23:26

Hey avec moi d'abord, d'abord Rolling Eyes
avatar
Anna Valerious
Glaciale Libertine

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noah E. Gray [UC]

Message par Ethelredhea Hétairnail le Mar 12 Aoû - 10:38

Lool, Anna. (Dsl de ne toujours pas avoir répondu !Embarassed Suis impardonnable ! Promis, ce week-end, je m'occupe de ton cas)
Ne vous en faites pas, Noah, vous avez dès à présent mon consentement pour joindre l'Imprimerie illégale Wink
Bon, courage pour la rédaction de votre histoire (si besoin d'un coup de main, n'hésitez pas à demander aux autres membres du forum, je suis sûre qu'ils seront ravis de vous aider !)

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 29
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noah E. Gray [UC]

Message par Noah E. Gray le Jeu 14 Aoû - 1:18

Histoire :


  • Bien calé dans son fauteuil au coin du feu, Noah regardait désespérément le tas de feuilles étalé devant lui, dont la virginité indéniable semblait le narguer un peu plus au fur et à mesure que le temps s’écoulait.
    Soupirant une énième fois, le blond reposa sa plume et bu un longue gorgée de son thé brûlant, savourant la sensation du liquide chaud et sucré glissant dans sa gorge pour venir brûler légèrement son œsophage, le réchauffant de l’intérieur. Ainsi apaisé, il laissa vagabonder ses pensées et sans s‘en rendre compte le flux desdites pensées l’emmena dans les recoins douteux de son esprit qu’il pensait pourtant avoir fermement barricadés.
    Les pupilles vitreuses de Noah semblèrent alors hypnotisées par la danse langoureuse à laquelle s’adonnaient les flammes de l’âtre…


    L’histoire de chaque individu, débute un jour par un événement qui nous est commun à tous : la naissance.
    Et pourtant, dans le cas de Noah, son histoire, sa destiné fut écrite et tracée bien avant qu’il ne pousse son premier cri.
    Tout débuta lorsque par une froide matinée de fin d’été, alors que la vie n’animait encore que les clapotis de la pluie et le souffle glacial cinglé par les bourrasques de vent, balançant de gauche à droite les feuilles mordorées que le temps avait décroché de la cime des arbres, annonçant la venue précoce d’un automne peu désiré. Il fut décidé qu’Edward Gray et la jeune Elizabeth Clark seraient unis par les liens sacrés du mariage dans un futur proche. Ce mariage arrangé qui décrivait les deux individus comme parmi les meilleurs éléments de leur génération avait pour but d’assurer une descendance à la hauteur et même supérieure à celle qui la concevrait.
    C’est ainsi qu’avant même les prémices d’une possible conception, la vie d’un petit être et futur homme avait été prévue, calculée dans les moindres détails.
    Il arrive néanmoins que les choses prévues ne tournent pas dans le sens espéré, voire même qu’elles dégénèrent. C’est ainsi que le 18 Août 1980, au lieu de mettre au monde un héritier mâle pour la lignée Gray sur lequel allait reposer soutes les espérances de la famille, Elizabeth Gray née Clark mi au monde des jumeaux : un garçon et une fille, Noah et Gabrielle.

    Cet accident de parcourt sema pendant un temps la zizanie dans les rangs. Comment cela avait-il pu se produire ? Que faire du second enfant...? Un frisson parcouru l’assistance... Et si le potentiel espéré s’était scindé en deux ?! Impensable !
    Une fois la surprise passée, il fût décidé d’un commun accord que les deux enfants seraient élevés dans la même optique et dans les mêmes conditions pour optimiser au maximum les chances de puissance.
    Pendant de nombreuses années, les jumeaux furent ainsi éduqués : de manière stricte, dans une haine compulsive des moldus comme toute bonne sempiternelle éducation issue des Familles de Sang-Pur qui se respectent.

    Il faut savoir que naître dans une famille de sang-purs aux préceptes aussi Moyenâgeux que les tableaux qui jonchaient les murs de la vieille bâtisse Gray n’était pas synonyme de vie facile et aisée, où tout vous tend les bras sans jamais n’avoir rien eu a accomplir pour l’obtenir comme pouvaient le penser certains sang mêlés admiratifs ou jaloux de l’opulence que dégageaient les descendants de ces grandes familles pures ou de l’oisiveté dans laquelle ils semblaient vivre. Bien au contraire ! Naître dans cette condition signifiait avant tout l’obtention d’un nom et d’une réputation et la préservation de certaines traditions ancestrales.
    En effet Noah et Gabrielle se devaient de faire honneur au nom qu’ils avaient reçu et si leur vie ne fut pas toujours très rose leurs liens leur donnaient néanmoins la force de surmonter les épreuves. Si Noah se montrait très réceptif à cette éducation et faisait donc par ce biais, la fierté de ses parents, il en était tout autrement pour Gabrielle qui déviait chaque jour un peu plus du chemin tracé par ses pères. La petit fille, pacifiste dans l’âme souhaitait simplement vivre en harmonie avec les autres, sans distinction aucune, elle ne comprenait guère cette haine vouée à des gens qui ne les connaissaient même pas... Et surtout, elle voulait par dessus tout chanté...Blasphème ! Cet acte ne saurait être toléré au sein d’une telle lignée... Ce genre d’activités était faiblesse et mènerait au déshonneur de la famille. Il faut dire que la petite avait une véritable voix d’ange : cristalline sans être trop aigüe et dont le trémolo suave et tendre glissait sur vous comme la caresse d’une bise de printemps glisse sur la bruyère. Il n’était d’ailleurs pas rare, voire même très courant que les jumeaux se retrouvent dans le salon, Noah au piano et Gabrielle poussant la sonate... Ces moments de complicité tendre et fraternelle offraient à qui avait le bon ton d’observer ces deux êtres, un tableau magnifique et touchant…

    Presque inconsciemment, le blond s’était levé pour se diriger vers le piano à queue. Ses doigts glissèrent sur le clavier froid juste un instant avant de se décider à entamer cette fugue qu’il aimait tant. La musique rempli le petit appartement mais aucun chant divin n’accompagna cet air comme c’était le cas autrefois. Noah se stoppa brutalement, appuyant sur plusieurs touches il créa une cacophonie momentanée, puis dans un geste rageur referma violement le clavier.

    La jeune fille cessa son chant. Son frère surpris lui lança un coup d’œil interrogateur. Il avait bien senti que quelque chose n’allait pas depuis quelques temps déjà... Mais il avait préféré attendre, si Gabi avait quelque chose à lui dire, elle le ferait, mais il ne la forcerait pas à rompre le silence.
    G : Je..
    Silence… la blondinette tordit nerveusement ses doigts
    G : Je me sens mal Noah... Tu sais... Je crois que je suis un peu… jalouse de toi.
    Le concerné ouvrit la bouche pour contester cette affirmation mais il n’en eut pas le temps que la jeune fille répliquait déjà
    G : les parents sont si fiers de toi. Père t’a même offert la chevalière des Gray lors de notre 15ème anniversaire, alors que moi je ne suis qu’une source de honte pour eux… Mère... Mère ne me regarde même plus…
    Les sanglots pointaient dans la douce voix de Gabrielle mais son regard résolu laissa présager à Noah qu’elle n’avait pas encore fini.
    G : mais je les rendrais fiers, peu importe ce que cela me coûtera…J’y arriverais ! Je voulais seulement que tu le saches.
    Ils se sourirent de concert et après une brève étreinte, reprirent l’activité qu’ils avaient abandonné un peu plus tôt.

    Le présumé retour du Seigneur des ténèbres avait tout précipité. Il fallait reformer les rangs, être près au combat dès que la situation le demanderait, mais Noah lui, voulait se laisser du temps avant de s’embrigader à vie ; C’était une décision bien trop importante pour être prise à la légère. Il avait saisi cette pointe de déception dans le regard du paternel, mais qu’y pouvait-il... ? En fait, l’idée seule de se soumettre à un tel point le rebutait.
    Malheureusement ; et malgré toutes ses mises en garde, sa sœur avait sauté sur l’occasion, voyant là une magnifique opportunité de remonter dans l’estime parentale.

    Noah de retour sur le canapé fixait tristement une photo de lui et de sa sœur lors de leurs 15 ans d’existence. C’était la dernière sur laquelle elle apparaissait.

    Après plusieurs mois au service du Lord noir, le blond avait vu sa sœur dépérir à vue d’œil. Les actions qu’elle effectuait étaient en elles-mêmes totalement à l’encontre de ses principes et de sa nature profonde.
    Il ne fut donc pas surpris lorsqu’un jour elle lui annonça qu’elle allait trahir le seigneur des Ténèbres. Il ne tenta même pas de raisonner, la détermination qu’il lisait dans ses prunelles lui criait que se serait vain. Noah se contenta donc de prendre sa sœur dans ses bras en lui demandant d’être prudente.

    La suite était arrivée à la fois si vite et si lentement, que la mémoire de Noah n’arrivait plus à faire correctement le tri, seul la douleur restait inchangée malgré les années passées.

    C’était lors d’une de ces nuits étouffante, ou l’obscurité est si dense qu’elle en est presque palpable. La masse nuageuse dans le ciel était si compacte que même la lumière lunaire peinait à immiscer ses timides rayons dans les rares interstices existants.
    En se couchant ce soir là, le blond s’était senti mal et un terrible pressentiment avait noué son estomac et formé une grosse boule au creux de sa gorge, il n’avait néanmoins pas tardé à se laisser emporter par les doux bras de Morphée, plongeant dans un sommeil qu’il aurait aimé salvateur, mais qui se révéla surtout cauchemardesque.
    Ainsi malgré son irréfutable présence dans son lit, dans le manoir Gray, ses yeux qu’ils croyaient pourtant clos se posaient à présent sur une grande plaine noyée par les ténèbres et vibrante de tension. Il était présent, par le lien qu’il entretenait avec sa sœur, il était présent, voyait par ses yeux, à la nouvelle bataille qu’allait se livrer les membres de l’ordre et les mangemorts… Néanmoins, sa vision était floue, et l’obscurité ambiante n’arrangeait rien à la situation, et l’on pouvait ainsi dire sans mal qu’il ressentait les choses plus qu’il ne les observait vraiment.
    Il ne comprit pas grand-chose à ce qu’il se passait, il pouvait juste affirmer que sa sœur courrait, le cœur battant, des sorts avaient fusés en avant, en arrière, mais ce n‘est que lorsqu’une vive lumière verte vint vriller les orbes marrons du blond que celui-ci comprit. Immédiatement quelque chose se brisa en lui, la douleur se répandit dans ses membres et les larmes coulèrent d’elles même sur ses joues tandis que son cri faisait vibrer la bâtisse tant la douleur qu’on y lisait était puissante.
    Sans même prendre le temps de remettre ses pensées en ordre, le jeune homme enfila une robe et sorti du manoir en catastrophe, il ne savait pas où aller, mais il ferait toutes les plaines du monde s’il le fallait pour la retrouver.
    Tout son être bouillonnait et n’était animé que par la haine, la colère et la douleur. Surtout que mis à part le sort mortel, le jeune homme avait surtout pu distinguer que le meurtrier de sa sœur ne portait ni masque ni cape noire, c’était un membre de l’ordre, un compagnon d’armes de Gabrielle puisqu’elle les avait récemment rejoint. Cet état de fait ne faisait que renforcer la rage qui l’animait alors, lui crispant la mâchoire et lui faisant serrer les poings à un tel point que ses jointures devenues blanches semblaient pouvoir se rompre d’un instant à l’autre et que ses ongles enfoncés férocement dans la chair de ses paumes faisait couler son sang.
    S’il n’avait pas été dans un état si second, le blond aurait se serait sûrement rendu compte qu’il s’agissait probablement d’un accident. Mais tout le bon sens dont il pouvait faire preuve auparavant semblait ne plus être, sa pitié, sa bonté, tous les bons côté de sa personnalité semblaient être morts avec la personne qu’il chérissait le plus au monde.

    Noah arriva au lieu dit quelques heures à peine avant l’aube, bien après la fin des combats. Néanmoins il eut la satisfaction de voir qu’il restait un petit groupe des membres de l’ordre qui -semble t’il- récupéraient blessés et cadavres.
    Ses pupilles déjà assombries pas cet amalgame de sentiments plus néfastes les uns que les autres, virèrent au noir et brillèrent d’une flamme qui lui était alors inconnue tandis que ne pouvant plus contrôler si son corps ni ses gestes, il était spectateur de sa propre cavalcade, de sa propre fureur lorsqu’il s’abattit sur l’un des résistant pour le rouer de coups. Il devait exorciser cette douleur, cette haine et la méthode moldue lui semblait alors la plus appropriée.
    Il fut, malgré toute cette rage qui semblait avoir décuplée sa force, bien vite maitrisé par des hommes autrement plus musclés que lui, mais rien n’y faisait, les flammes de l’enfer brûlaient dans ses yeux, tandis que son corps presque désarticulé par les mouvements brutaux qu’il effectuait le faisait plus ressembler à un démon qu’à un être humain véritable.
    Impuissant, le jeune homme ne put s’empêcher de cracher sur ces hommes la haine qu’il pouvait ressentir, de leur jeter son venin à la figure. C’est donc par le biais d’une vois rauque, brisée par le désespoir qu’il s’adressa à ces inconnus.

    « Assassins ! Assassins ! Elle était des vôtres et vous l’avez abattu comme un chien. Assassins ! Rendez-moi ma sœur ou je vous ferais tous payer cet affront. Je vous tuerais vous m’entendez, je vous tuerais ! »
    La plupart des personnes présentes ricanèrent, peu impressionnés par les menaces d’un vulgaire gamin, mais celui qu’il avait roué de coups lui restait stoïque et lui répondit froidement.

    « Ce qui est arrivé à ta sœur me désole, mais l’on y peut rien. Qui plus est son corps a été poussé vers la forêt durant la bataille et c’est trop dangereux d’aller l’y chercher, le jour n’étant pas levé de nombreuses bêtes sauvages rodent et je ne serais pas étonné si tu venais à retrouver ta sœur disséminée ça et là. C’est dur je sais, mais c’est la guerre petit. Rentres chez toi et fais ton deuil, c’est ce que tu as de mieux à faire, les lieux ne sont pas sûrs. »

    A peine l’homme eut il prononcé ces mots que Noah fut relâché. Aveuglé par la haine, le jeune homme fixa dans son esprit l’image des neuf hommes qui lui faisaient face. Il ne savait pas si l’un d’entre eux était le meurtrier de sa sœur, mais une chose était sûre, ils paieraient pour lui, ils paieraient pour cette mort. Il fallait que Noah étanche cette soif meurtrière qui était née en lui sitôt la mort de sa sœur confirmée.
    Ainsi, malgré la mise en garde de l’homme, Noah s’élança dans la forêt, il était hors de question pour lui de laisser le corps de sa sœur à la merci des crocs d’un quelconque animal sauvage. Sa mort lui était déjà difficile à accepter, mais ce blasphème l’était encore plus.
    La pénombre ambiante rendait difficile sa progression, et le jeune homme trop centré sur lui-même ne sentit et ne vit même pas, les paires d’yeux qui suivaient ainsi ses moindres faits et gestes, et alors qu’il entrapercevait le corps déchiqueté de ce qui fut sa sœur, le blond fut pris par surprise, attaqué dans le dos, le jeune homme ne sentit que la lancinante douleur qui lui brouillait déjà la vue. Quelques instants plus tard, il sombra dans l’inconscience avec comme seule satisfaction le fait qu’il allait bientôt rejoindre sa bien aimée jumelle.


Dernière édition par Noah E. Gray le Jeu 14 Aoû - 14:26, édité 2 fois
avatar
Noah E. Gray

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 26
Alignement : On me dit mangemort, mais il ne faut pas se fier aux apparences.
Métier : Journaliste et photographe à mes heures
Age : 20 printemps
Date d'inscription : 09/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumzarbi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noah E. Gray [UC]

Message par Noah E. Gray le Jeu 14 Aoû - 1:21

    Tournant le robinet grinçant, le jet d’eau chaude de la douche trempa le blond en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Immobile, il laissait l’eau couler sur long corps, glisser sur son visage en en dessinant les moindres contours anguleux, dessiner son buste et venait faire saillir un peu plus ses os, continuer leur route le longs de ses jambes avant de mourir à ses pieds. La cicatrice qui barrait son dos le lançait douloureusement, comme si elle avait été faite la veille… Le dernier des Gray sentit monter en lui cette même rage qui l’avait envahit ce jour là, il la sentit se répandre en lui comme du poison. Serrant mâchoire et poings il frappa avec violence le carrelage de sa douche, faisant fit de la douleur que cela pouvait bien lui causer.

    Les mois qui suivirent la mort de Gabrielle, virent Noah devenir une vraie loque, créature pitoyable, amorphe, le regard vide et bovin, un teint spectral presque diaphane. Il n’était plus que l’ombre de lui-même, jusqu’au jour ou au détour d’un couloir, croisant l’un des portraits faits de sa sœur de son vécut il sentit à nouveau bruler en lui cette flamme dévorante et destructrice : la vengeance.
    Trois années durant il traqua sans relâche ces neuf hommes qu’il considérait comme responsables de son malheur, fournissant au mage noir les informations requises pour que tous soient punis comme ils le méritaient. Cette véhémence dont il faisait preuve à l’encontre de l’ordre et son efficacité à rassembler des informations lui valut rapidement une bonne place dans l’entourage du Lord noir dont il avait sut obtenir la confiance. Pendant ces trois ans il fut à LUI corps et âme. Il était ainsi devenu ce qu’il c’était toujours refusé à être, esclave, embrigadé dans une lutte qui n’était même pas la sienne, il avait même fini par apprécier de sentir cette marque hideuse brûler son bras… Mais quand vint l’instant de mettre fin au jour du dernier de ses ennemis… Quand il assista à la torture subie par cet homme qu’il avait trois ans auparavant roué de coups… Quand il vit le plaisir pris par ces tortionnaires, il prit finalement conscience de ce qu’il avait fait, et sembla s’éveillé d’un coma profond. La vision de ce corps mutilé finit de lui ouvrir les yeux alors que le dégout s’emparait de lui.
    Qu’avait il fait ? Comment avait il pu cautionner et participé à ce genre de choses ?
    L’image de sa sœur s’imposa alors à son esprit. Comme elle devait avoir honte de lui.

    Dès cet instant, Noah se promit de tout faire pour expier ses pêchés et laver ses fautes, il devait mettre fin à tout ça, peut importe ce qui lui en couterait.

    Frottant ses cheveux mouillés des racines aux pointes à l’aide d’une serviette immaculée, parfaitement assortie à celle qui lui couvrait la taille le jeune homme s’adossa à la fenêtre, regardant de façon monotone la pluie s’écraser sur ses carreaux. Qu’était il devenu ? Journaliste à la solde de Vous-savez-qui, il faisait toujours officiellement partie des mangemorts, mais il avait pris les devants et résistait dans l’ombre, fournissant informations et documents à la résistance il avait même rejoint l’imprimerie illégale pour faire passer avec plus de force à qui voudrait l’entendre les convictions qui l’animaient… C’était le seul moyen qu’il avait trouvé pour être utile, se faire pardonner et surtout, honorer l’esprit de sa défunte sœur… Un aboiement aux sonorités bizarrement félines le sortit de ses pensées, tandis que Shin se frottait contre ses jambes encore humide, le fixant de son unique œil couleur orage, se pourléchant les babines goulument… Tiens il était déjà l’heure de la pâtée…

    Sur la petite table basse restaient toujours le tas de feuille précédemment abandonné, mais sur la première d’entre elle un gros titre était écrit : « Liberté, nous finirons bien par te trouver ! »



[HJ *1 :Pinaize chuis désolée d'avoir pondu une histoire aussi longue et cacateuse (maiiiiiis j'arriverais jamais à écrire des histoires dramatiques >W<) Pardon encore pour ce navet, je promets que je me ratrapperais en RP. Promis juré crachouillé ]

[HJ *2: Anna tu disais moi d'abord pour Miss Hétairnail ou moi d'abord pour avoir le privilège de cotoyer en RP ta merveilleuse cousine en RP Cool ? (Je sens que je vais me prendre une bache xD)]

[HJ *3: Et bien M'dame Hétairnail, merci pour votre (ton? xD) consentement. Je suis fin prêt à me lancer dans la résitance écrite (ou pas m'enfin Razz) sous vos (tes) ordres. Wink Encore merci pour la disponibilité et les conseils fournis ^^]

_________________
LA PENSEE SANS LES ACTES EST STERILE.
(E.Camusas)
TU PEUX TOUT ACCOMPLIR DANS LA VIE
SI TU A LE COURAGE DE LE REVER.
L'INTELLIGENCE D'EN FAIRE UN PROJET REALISTE,
ET LA VOLONTE DE VOIR CE PROJET MENE A BIEN.
(Sydney A. Friedma)
avatar
Noah E. Gray

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 26
Alignement : On me dit mangemort, mais il ne faut pas se fier aux apparences.
Métier : Journaliste et photographe à mes heures
Age : 20 printemps
Date d'inscription : 09/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumzarbi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noah E. Gray [UC]

Message par Ethelredhea Hétairnail le Jeu 14 Aoû - 14:59

Est-il besoin de le préciser ?
Validée, évidemment !

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 29
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noah E. Gray [UC]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum